La fondation Libra annonce son premier directeur général - EUR Crypto Pro

Breaking

Post Top Ad

Responsive Ads Here
Responsive Ads Here

dimanche 10 mai 2020

La fondation Libra annonce son premier directeur général



La Libra Association a nommé Stuart Levey, actuel directeur juridique de HSBC et ex premier sous-secrétaire au Trésor américain, au poste de PDG. Il s’agit du premier directeur général de la crypto-fondation créée par Facebook.


Dans un communiqué, Libra a déclaré que Levey quittera la banque HSBC « plus tard cet été » pour rejoindre l’association en tant que PDG et apporter son expérience en matière bancaire, politique réglementaire et sécurité nationale.
Avant de rejoindre HSBC, Levey a été premier sous-secrétaire au Trésor des Etats-Unis sous les administrations Bush et Obama. Au cours de son mandat, il a joué un rôle important dans l’élaboration d’une politique de lutte contre le financement illicite.
Je suis honoré de rejoindre la Libra Association qui trace une voie audacieuse pour exploiter le pouvoir de la technologie pour transformer le paysage mondial des paiements. J’ai hâte de travailler en étroite collaboration avec les gouvernements, les régulateurs et toutes nos parties prenantes pour réaliser cette vision,” a commenté Levey.
Le spécialiste de la réglementation et du secteur bancaire sera notamment en charge de l’obtention de licences bancaires. L’association a récemment démarré un processus d’obtention de licence auprès de l’organisme de régulation suisse FINMA.
Stuart apporte une rare combinaison d’un leader accompli au gouvernement, où il jouissait du respect et de l’influence bipartisanes, et du privé où il dirigeait des équipes réparties à travers la planète […] Stuart partage notre vision d’utiliser la technologie blockchain pour fournir un système de paiement plus ouvert, inclusif et performant qui met la crypto entre les mains de milliards de personnes,” a ajouté Katie Haun, associée générale chez Andreessen Horowitz et membre du conseil d’administration de Libra.
Dévoilé en juin 2019, le crypto-projet de Facebook s’est heurté aux inquiétudes des régulateurs et politiques du monde entier. Le géant des réseaux sociaux a depuis profondément revu à la baisse ses ambitions. Libra se veut désormais un système de paiement fermé. Oublié (presque) le stablecoin unique au profit de multiples monnaies électroniques locales.
Le mois dernier, Checkout.com, une entreprise spécialisée dans les paiements en ligne, et l’organisation à but non lucratif Heifer ont rejoint le consortium.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Responsive Ads Here