Des hausses de prix sont probables après la réduction à moitié des récompenses Bitcoin (halving) - EUR Crypto Pro

Breaking

Post Top Ad

Responsive Ads Here
Responsive Ads Here

dimanche 10 mai 2020

Des hausses de prix sont probables après la réduction à moitié des récompenses Bitcoin (halving)



Alors que la réduction à moitié des récompenses Bitcoin est déjà pour bientôt, les spéculations sur les effets probables de cet événement se multiplient. Dan Morehead, le fondateur ainsi que PDG de Pantera Capital, sort de son silence pour partager son point de vue sur le sujet.

Un demi-million de dollars en seulement quelques mois

En analysant l’historique de la performance du Bitcoin, Morehead est convaincu que la réduction des récompenses du Bitcoin sera un élément déclencheur pour la hausse de la valeur de l’actif. En retraçant le parcours de la crypto-monnaie phare, l’on constate sur la courbe du prix du Bitcoin avait connu un creux précisément 459 jours avant la venue du halving, suivie d’une ascension phénoménale.
« Si l’histoire devait se répéter, bitcoin atteindrait un pic de plus de 500 000 dollars, soit exactement de 533 431 dollars, au mois d’août de l’année dernière. Évidemment, c’est un gros SI. Ce prix semble ridicule … Il suffit de dire qu’il y ait de très fortes chances que bitcoin augmente – et ce considérablement », a-t-il avancé.

Le meilleur actif du moment

La discussion s’est étalée sur la situation actuelle du Bitcoin, notamment sa part de marché face à ses concurrents. En effet, l’actif numéro un a pu sortir la tête haute malgré les moments difficiles qui ont fait chuter sa valeur cette année. Ce triomphe se manifeste même dans la comparaison avec les performances de l’actif aurifère.
Selon Morehead, le Bitcoin est né dans une crise financière, il arrivera également à maturité dans des circonstances pareilles.
Par ailleurs, le personnage n’a pas pu s’empêcher de comparer le Bitcoin avec le pétrole, ce dernier étant actuellement à son niveau spectaculairement bas. Il s’est penché sur l’actif numérique en le vantant selon ces termes :

« Le pétrole a été une terrible classe d’actifs. Le taux de croissance annuel composé (TCAC) sur 35 ans du pétrole est de zéro point zéro. Il n’a même jamais atteint 6% dans le meilleur des cas. Le Bitcoin a un TCAC sur 9 ans de 215% avec une corrélation à long terme essentiellement nulle avec le reste du monde. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Responsive Ads Here